Accueil »  Le devoir de rêver l’Afrique

Afrique
Afrique CC: Pixabay

 Le devoir de rêver l’Afrique

« L’Afrique est le continent de l’avenir », « l’Afrique est un continent prometteur, un continent émergent », ces propos résonnent différemment dans notre esprit que l’on soit afro-pessimiste ou afro-optimiste. Car même si bien de belles choses ont été réalisées sur le continent, il est certain que beaucoup de travail reste à faire. Et nonobstant les multiples défis, nous avons le devoir de rêver l’Afrique.

L’Afrique stagne toujours sur les questions de bonne gouvernance, d’alternance politique, de respect des Constitutions. L’accès à l’éducation, aux soins de santé sont toujours un luxe pour certains, la création d’emploi pour les jeunes reste un gigantesque défi. Les questions de justice et de droit, de disparité entre riches et pauvres sont des tares qui enlaidissent le continent noir.

Les problèmes de l’Afrique ne doivent pas nous pousser au découragement, à l’abandon. C’est par contre une raison de redoubler d’efforts pour nous Africains. Les défis sont une excellente opportunité à saisir pour nous élever, pour apporter notre part à l’histoire de l’humanité.

 « Chaque génération de jeunes africains a le devoir de nourrir un rêve, une utopie, pour l’Afrique, et de travailler avec acharnement à la réalisation de cette vision. »

                                                                                                                                                                                       Dia Sacko

Nous sommes le continent qui a le plus de chance de se réinventer.  Nous devons être des visionnaires des sculpteurs d’avenir. Nous devons nous inspirer de nos diverses cultures d’apprendre de notre riche histoire, de tirer les leçons des pays dits avancés, pour créer quelque chose de nouveau, de grand, de durable. Avec l’estampille Afrique.

C’est vrai nous avons eu un passé rude et tumultueux, mais nous ne devons regarder le passé que pour nous en inspirer, apporter des solutions innovantes adaptées adéquates à nos réalités du jour, et pour prévoir demain.

Nous devons de plus en plus nous ouvrir au monde, nous devons coopérer et collaborer de façon intelligente et juste bénéfique pour nous, nos citoyens. L’Afrique doit être un exemple pour le monde, un exemple après des années de tribulation et de déconfiture, un exemple de renaissance.

Si selon les classements nous sommes un continent en retard nous avons le devoir de faire de ce continent le premier au monde. Nous sommes riches en ressources minières agricoles mais aussi en culture les traditions. A nous le devoir de nous mettre en valeur.

Je nous vois uni, libre avec l’accès à l’éducation, aux soins pour tous. Nous avons des jeunes pleins de rêve d’entrain de témérité. Frayons un nouveau chemin soyons un modèle pour le monde.

La lutte sera âpre et longue mais avec le partage, le dévouement, le sacrifice nous pouvons y arriver.