Accueil » Apprendre à apprendre avec Hubert Petit l’homme aux 33 diplômes

Dr Hubert Petit
Dr Hubert Petit, Conference Apprendre a apprendre, Institut français Bamako, Photo: P. Tiess

Apprendre à apprendre avec Hubert Petit l’homme aux 33 diplômes

Progressivement la salle se remplit, les gens s’installent, tous portés par la curiosité de découvrir et d’apprendre de l’homme aux 33 diplômes.

Lors d’une conférence initiée par l’institut français de Bamako, à l’occasion des journées culturelles européennes, le 10 mai, un monsieur habillé en veste, d’une élégance modeste s’avance sur la scène. Tous le regardent avec admiration et un certain hébétement. C’est Hubert Petit, médecin, juriste, diplomate, auditeur financier, professeur d’études européennes, inscrit aux Livres Guinness Mondial des records de diplômes universitaires.

Il commence la conférence avec ces deux anecdotes :

« Lors d’une rencontre, une dame s’avança vers moi, me demanda mon aval pour me toucher le bras. Elle voulait savoir si j’étais vraiment un humain.

Par contre une autre femme me reçut dans son bureau pour un travail, et après discussion, au moment de me congédier elle me dit : « C’est vous l’homme aux 33 diplômes ? », avant de s’exclamer : « Mais vous être normal, comme tout le monde. » Ces propos m’ont fait du bien, oui je suis homme comme les autres.

Je suis humain comme vous. Nous pouvons tous apprendre et obtenir des résultats mirobolants avec la volonté, la persévérance, et l’organisation.

« Le seul décret de la réussite, c’est le travail ». »

L’apprentissage, a expliqué Hubert Petit, est une question de préparation, un investissement sur soi. Pour y parvenir, voici quelques points à développer personnellement :

  • Travailler sa mémoire
  • Apprendre des exercices de relaxation
  • Apprendre l’auto-motivation
  • Apprendre à communiquer
  • Vaincre son trac et la timidité
  • Un esprit positif
  • Avoir une hygiène de vie
  • Savoir bien gérer son temps

 

Une fois ces qualités acquises il recommande d’observer ces quelques principes :

L’appétit vient en changeant

Il faut sortir de notre cadre habituel, explorer d’autres domaines de savoir. Cela nous donne envie de faire plus, de découvrir et d’apprendre plus.

Un apprentissage quotidien

Chaque jour est une chance d’apprendre, c’est à nous de mettre à profit notre temps pour découvrir apprendre et nous améliorer.

Un effort personnel

Ne compter que sur soi-même, croire en ses capacités. Sans effort nous n’arrivons à rien. C’est le prix de la réussite.

Apprendre à désapprendre

C’est se défaire de nos dogmes, de nos fausses certitudes et les croyances limitantes. Rejeter tout ce qui nous empêche de croire en nous. Apprendre à désapprendre c’est ouvrir son esprit au changement, à la contradiction et à l’évolution.

Une curiosité à toute épreuve

Sans curiosité, il n’y a pas de science. L’étonnement et le questionnement sont le début du savoir. Nous devons interroger nos certitudes, les évidences, nous étonner et nous poser des questions sur toutes choses.

La chasse à l’information

Nous devons constamment nous informer pour ne pas être dépassés par le temps. L’information est une richesse qui nous permet de nous guider, de forger nos opinions et nos convictions. Il faut comprendre le monde pour pouvoir l’impacter.

Peaufiner sa méthode

Cela consiste à trouver la bonne combinaison, un équilibre entre notre disponibilité de temps et nos goûts pour trouver les cours qui nous conviennent. Ce peut être des cours du soir, des cours en ligne, etc.

Cela peut aussi consister à chercher des raccourcis d’apprentissage, des astuces mnémotechniques, ou encore des aides-mémoires. Et trouver les meilleurs livres.

Faire appel à l’imagination

Laisser divaguer son imagination pour découvrir de nouveaux horizons, découvrir d’autres méthodes. C’est comme cela que nous pouvons apporter du nouveau dans le monde.

Savoir se comparer

Se comparer aux autres, peut à la fois être constructif que destructif. Nous ne devons-nous comparer aux autres que dans l’esprit de nous améliorer, sans porter un jugement dépréciatif et sévère sur soi.

Être soi-même et l’écoute des autres

La connaissance de soi est primordiale pour qui veut aller loin. Elle passe par une connaissance de ses forces et faiblesses, ses aspirations et ses valeurs.

Il faut être présent pour les autres, développer le social. Cela passe par la communication, savoir communiquer c’est savoir écouter, l’écoute de l’autre est la base du vivre ensemble.

Cultiver l’amitié

Avoir des amis avec qui se confronter, partager, s’entraider et se soutenir est indispensable dans chaque chose que nous faisons, cela donne une excellente orientation à notre vie. Notre entourage a une influence sur nous, il n’y a pas de réussite sans le soutien d’un bon cercle d’amis.

Savoir être, et s’adapter sans perdre son âme

S’adapter aux avancées et à la vitesse de notre époque, tout en gardant ses valeurs. Faire la différence entre l’essentiel et le superflu. Tous les moyens ne sont pas bons pour réussir, il n’y a de réussite qu’au bout d’un effort personnel et honnête.

Mettre la chance de son côté

Toujours croire en soi, travailler avec acharnement à l’amélioration de soi, et avoir le courage de se relever après une banqueroute. Comprendre que l’échec une opportunité d’apprentissage, il nous permet de nous remettre en question, et de redoubler d’efforts.

L’humilité, la modestie, et l’ouverture d’esprit sont indispensables pour tout apprentissage. Les rencontres et les voyages sont aussi enrichissants que les études universitaires. Selon Hubert Petit, il faut sortir et aller à la découverte monde.

 

Plus largement, l’homme aux 33 diplômes invite à trouver la corrélation entre études et choix de carrière. Le plus important, c’est de trouver ce qui nous épanouis et nous rend heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.