Accueil » Elections : comment choisir le bon candidat

Vote
Vote Photo: Georges Attino

Elections : comment choisir le bon candidat

Si voter est acte civique, une obligation morale pour la bonne marche de la démocratie, le choix du candidat est déterminant. Ce choix doit être basé sur des critères objectifs et impersonnels. Le vote et le choix du candidat sont la promesse d’une bonne gouvernance à venir. Le choix par affinité, suivisme ou opportunisme sont des pratiques inciviques qui peuvent sceller le destin du pays en portant la mauvaise personne à la tête du pays.

Je souhaite partager ici avec vous quelques réflexions qui vous permettront peut-être de faire tri entre les candidats lors de prochaines élections.

Bien connaitre son candidat

Tout d’abord, sachez qu’un bon candidat n’attend pas les élections pour approcher sa communauté. Il n’attend pas d’être élu pour entreprendre des actions de développement. Alors questionnez les aspirants à la présidence sur leurs réalisations antérieures.

Le meilleur des candidats est un homme de valeur et de principe. Examinez vos candidats sur différents points : comment se comportent-ils en société ? Sont-ils des modèles de vertu ? Ont-ils été mêlés à des affaires illégales dans le passé ? Est-ce que, dans leurs rapports sociaux et professionnels, ils font preuve d’intégrité et d’humanisme ?

Expérience et culture générale sont également les traits de caractère d’un bon président. Ainsi, il faut pouvoir connaitre le parcours scolaire et professionnel des candidats, cela nous renseigne sur leur aptitude à pouvoir diriger le pays. Un bon candidat se démarque par ses connaissances et ses compétences. Comment vouloir diriger le pays si on est pas compétent ?

Comment se finance la campagne électorale ?

Il est primordial de savoir comment un candidat finance sa campagne électorale. Une campagne électorale financée illicitement transforme le mandat d’un élu en un champ propice à la corruption, au favoritisme et par conséquent au sous-développement.

Le bon candidat fait montre de transparence sur les fonds destinés à sa campagne électorale. Des fonds qui doivent être acquis dans le cadre des dispositions légales. Il déclare évidemment ses biens et paye ses impôts. Le bon candidat doit être exemplaire.

Le déroulement de la campagne électorale

Abstenez-vous de choisir le candidat qui, pendant sa campagne, diabolise ses concurrents pour se magnifier, le candidat qui se prête à des tentatives d’achat de conscience ou de corruption… ce ne sont pas des arguments pour vous convaincre. Le bon candidat vous convainc par ses actions précédentes et par la pertinence de son programme, c’est ça l’essentiel, le reste n’a pas de place dans une campagne électorale. Le mauvais candidat tentera de vous manipuler par des promesses mielleuses, creuses, et des discours grandiloquents.
Le déroulement d’une campagne nous renseigne sur la personnalité du candidat et sa capacité à prendre de la hauteur.

Un grand projet de société 

N’oubliez pas qu’un président sans grande vision amènera le pays nulle part. Le bon candidat est celui qui peut exploiter et valoriser les ressources du pays pour répondre à nos besoins pressants, tout en prévoyant des initiatives pour répondre aux défis de l’avenir.

Par ailleurs un programme de société n’est pas une litanie de promesses enchanteresses mais un projet réaliste, ambitieux et viable. Tachez de comprendre comment le candidat compte réaliser le dit projet. Est-ce qu’il endettera le pays avec les fonds étrangers, ou créera-t-il de la richesse avec nos propres ressources ?

Un patriotisme à tout épreuve

Le bon candidat se sent investi d’une mission, une mission qui dépasse sa petite personne. Il a conscience qu’il est au service d’un peuple et que c’est l’espoir de toute une nation qui pèse sur ses épaules. Il a les compétences de Thomas Sankara et les qualités de Nelson Mandela.

Le destin du pays est entre nos mains. Votons responsable, utile.
Et quand nous aurons élu le futur président, aidons-le à nous aider. Notre responsabilité ne se limite pas à la porte des centres de vote.

3 commentaires

  1. Konfrou dit

    Je suis de cœur avec vous mon très cher .
    Tu viens de tout dire mais le problème est que nous sommes là à suivre aveuglement les candidats sans pourtant connaître les points que tu viens de nous dire …

  2. chantal dit

    Cher Ousmane, merci pour ce texte précieux, nous attendons les astuces pour avoir confiance quand on est candidat aux élections ou soit comment gagner sans moyens financiers colossaux une élection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.